Vestiges de la Guerre froide: Bunker

En Albanie, il est impossible de les manquer. Les bunkers construits à l'époque du dictateur Enver Hoxha sont visibles dans les villes et les villages, dans les jardins et les vignes, dans les collines, dans les montagnes, au bord de la mer et même dans les cimetières.

Dans les années 1970 et 80, le régime stalinien a parsemé l’Albanie de centaines de milliers de casemates en béton armé, par crainte d'une invasion étrangère. Aujourd'hui, les bunkers ont perdu leur objectif militaire. Certains ont été démontés et enlevés; d'autres ont été recouverts par la végétation. Mais beaucoup de ces blockhaus ont trouvé de nouvelles affectations comme écurie, lieu de stockage ou support publicitaire. Quelques-uns ont même été convertis en cafés ou en auberges de jeunesse.

(Texte et photos: Gaby Ochsenbein, swissinfo.ch)

Comments (0)


Leave a comment